Login

Un transport intelligent essentiel pour les villes intelligentes

16 octobre, 2020
Par The Explorer

Urban Sharing

La moitié du monde vit déjà dans les villes – et la population urbaine va augmenter de 2,5 milliards d’ici 2025. Avec des infrastructures et des technologies intelligentes, les villes peuvent devenir des lieux plus agréables à vivre.

Mais qu’est-ce qu’une ville intelligente, et en quoi diffère-t-elle des autres villes ?

La ville intelligente ne peut pas être réduite à une définition unique. Il existe toutefois un certain nombre de composantes communes, dont la santé intelligente, un gouvernement intelligent, des bâtiments intelligents et des données ouvertes. Le transport intelligent est l’une des composantes essentielles.

Pôles de mobilité à Bergen.

Les villes prennent les commandes

À l’échelle mondiale, Oslo n’est pas vraiment ce qu’on peut appeler une grande métropole. Toutefois, avec plus de 650 000 habitants, elle abrite 23 % de la population norvégienne.

Ruter – la société qui couvre la grande région d’Oslo – a déclaré que tous les modes de transport qu’elle exploite, y compris les bus, les bateaux, les minibus et les taxis, deviendront entièrement exempts d’émissions au cours de la prochaine décennie.

Ruter produit la plupart des solutions dont elle a besoin en utilisant des logiciels open source et commerciaux, et souhaite vivement partager son expertise en numérisation avec tout pays intéressé.

Bergen est la deuxième plus grande ville de Norvège, et la capitale non officielle de la Norvège occidentale. Avec une population d’un peu plus d’un quart de million d’habitants, elle conçoit une ville intelligente où la mobilité partagée est l’un des mots clés. La ville a récemment ouvert deux des pôles de mobilité sur la dizaine prévue – les premiers du genre en Norvège.

Le cœur de chaque pôle de mobilité comprend des places de stationnement permanentes réservées aux voitures d’autopartage, principalement électriques. Les pôles de mobilité sont situés à proximité des transports en commun et des arrêts de covoiturage et offrent un parking sécurisé pour les vélos, l’accès aux vélos de ville et des chargeurs pour les véhicules électriques (VE).

Système de recharge ZapCharger Pro pour voitures électriques.

Solutions de transport innovantes

Partout en Norvège, des entreprises développent des solutions pour répondre aux besoins des villes intelligentes, tant en Norvège qu’à l’étranger.

ZAPTEC en est un exemple. Le système ZapCharger peut être utilisé pour tout type de véhicule électrique et peut charger jusqu’à 100 voitures par jour sur un seul circuit. Le système gère simultanément la charge lente et rapide, optimisant ainsi la consommation d’énergie tout en évitant un déséquilibre du réseau.

Le partage de vélos est également essentiel dans une ville intelligente. La startup Urban Sharing a développé une plateforme logicielle facile à utiliser pour le partage de vélos en libre-service, qui a été intégrée dans le système de transport public d’Oslo via Oslo City Bikes.

Les villes d’Édimbourg, Bergen et Trondheim, quant à elles, mettent en œuvre le nouveau système de verrouillage hybride d’Urban Sharing. Ce système de verrouillage fonctionne dans des « stations virtuelles » définies par des zones géo clôturées, ainsi que dans les stations d’accueil classiques.

Le Centre d’expertise norvégien (NCE) Maritime CleanTech développe la Navette fluviale urbaine zéro émission pour tirer parti de la mobilité des voies navigables. La navette fluviale urbaine fonctionnera sur batterie et connectera les populations de la ville sans utiliser les routes.

Navette fluviale urbaine.

Données ouvertes et véhicules autonomes

La circulation efficace des données ouvertes est la pierre angulaire des villes intelligentes. Le gouvernement norvégien a créé la société Entur pour gérer le registre national pour tous les transports publics de Norvège. Les données de 60 opérateurs de transport public sont collectées dans un registre qui contient des données sur 21 000 départs quotidiens sur 3 000 itinéraires. Ces données sont ouvertes et utilisables gratuitement par les développeurs d’applications et de services.

Les véhicules autonomes sont une autre innovation qui fait son chemin dans les villes intelligentes. Depuis 2019, Oslo teste des lignes de bus régulières avec des navettes autonomes. D’autres villes et localités de Norvège testent également comment différents véhicules autonomes peuvent être utilisés pour différents types de transport.

Applied Autonomy est l’une des entreprises norvégiennes travaillant au déploiement de transports partagés et autonomes. Fondée en 2017, l’entreprise offre un soutien complet aux services pour la mise en œuvre de flottes de véhicules autonomes.

Forus PRT propose également des solutions pour une mobilité partagée et autonome dans les zones urbaines et les parcs industriels. La société vise à faire des véhicules autonomes une option réalisable pour des sections plus importantes du marché des transports publics.

Oslo la nuit.

Redink/Krister Sørbø